Comment reprendre confiance en soi ?

Alors comme ça, vous avez tendance à vous comparer aux autres... À être trop souvent sur la défensive dès qu’on touche votre égo... À vous sentir incomplet, imparfait, insuffisant... Ces sensations sont certainement le fruit d’un manque de confiance en soi. On ne parvient pas à se rassurer sur notre importance, notre valeur et nos compétences. Résultat ? On se sent inférieur, on croit que tout le monde nous juge, on est tout le temps frustré. Et pourtant, ce sentiment constitue un réel frein à l’épanouissement personnel et professionnel. Lorsque la confiance en soi vous fait défaut, vous êtes incapable de prendre une décision ou de vous affirmer.

Mais heureusement, vous pouvez venir à bout de ce problème en changeant vos habitudes et en renforçant votre connaissance et acceptation de soi ou à l’aide d’un coaching personnel.

D’où vient le manque de confiance en soi ?

Bien souvent, il n’est pas difficile d’identifier les signes d’un problème de confiance en soi. Ce sera notamment votre cas si vous êtes :

  • Incapable de se fier à votre propre instinct (ou opinion) ;
  • Sujet aux ruminations mentales et aux réflexions excessives ;
  • Souvent insatisfait ;
  • Hésitant face aux défis et challenges ;
  • Craintif quant à votre capacité de réussite et mal à l’aise face au succès ;
  • Dur avec vous-même, mais beaucoup trop indulgent avec les autres ;
  • Particulièrement sensible au stress, à l’anxiété et aux sautes d’humeur.

Le manque de confiance en soi vous empêche également de profiter du présent. Vous êtes plus enclin à vivre dans le passé ou à appréhender le futur (source de l’anxiété d’anticipation).

Mais pourquoi cela vous arrive-t-il ? La plupart du temps, le problème de confiance en soi nait dans l’enfance. Là où vous façonnez votre opinion de vous-même et comment d’autres facteurs externes y contribuent. Dans la majorité des cas, une mauvaise confiance en soi émane de :

  • Parents trop exigeants (vous laissant penser que vous n’étiez pas assez bon) ou peu impliqués émotionnellement (développant en vous un sentiment de rejet, de non-reconnaissance, à l’origine du manque de confiance en soi) ;
  • Une mauvaise ambiance chez soi (vous avez absorbé toutes les émotions négatives) ;
  • Paroles blessantes constantes (venant d’un proche peu compréhensif) ;
  • Brimades et intimidations ;
  • Abus physiques, psychologiques ou sexuels ;
  • Un traumatisme particulièrement douloureux...

Pourquoi devez-vous le combattre ?

Reconnaître un problème de confiance en soi ne suffit pas. Vous devez également trouver la motivation pour le combattre. Et pour ce faire, quoi de mieux que de se concentrer sur les avantages qu’un travail sur la confiance en soi peut vous offrir ? Alors, pourquoi entamer cette démarche ?

Pour favoriser le bien-être personnel

Le manque de confiance en soi devient un problème à combattre impérativement quand on sait à quel point la foi en soi joue un rôle important dans l’épanouissement personnel. Une mauvaise vision de soi s’accompagne effectivement de pensées où vous vous considérez comme « moins que (...) » et « pas assez bien pour (...) ». Pour tenter de vous sentir mieux dans votre peau, vous allez alors adopter certains comportements.

Vous avez constamment peur du jugement des autres ou qu’ils découvrent votre « incompétence ». Rester seul dans votre coin sera alors pour vous un moyen de vous sentir en sécurité. Mais le manque de confiance en soi dans ce cas vous empêchera de saisir les opportunités. Vous passez à côté de belles rencontres enrichissantes. Et pourtant, le développement personnel exige de sortir de votre zone de confort, et ce, avec sérénité.

De même, votre regard envers vous-mêmes influence généralement votre personnalité, votre comportement, votre humeur et votre qualité de vie dans son ensemble. Au lieu de constamment broyer du noir, vous goûteriez alors au plaisir des petits bonheurs que la vie vous offre. De quoi vous sentir mieux au quotidien !

Pour surmonter les blocages liés au manque de confiance en soi

Qu’est-ce qui arrive lorsque vous vous voyez comme « insuffisant » ? Vous avez souvent l’impression de ne pas être important. Même si vous êtes bien entouré, vous vous sentez seul et ne vous sentez pas à votre place. Ce sera alors comme si vous n’êtes qu’un simple spectateur du bonheur des autres, tandis que vous restez sur le banc de touche. Pareillement, même si vous avez des amis, vous avez l’impression qu’ils profitent de vous et ne vous considèrent pas comme aussi important que leurs autres amis. Vous perdez aussi le contrôle de votre vie.

Toutefois, le manque de confiance en soi est à l’origine de nombreux blocages. Notamment :

  • Les difficultés à s’affirmer ou à communiquer tout simplement ;
  • La peur de dire non, de partager son opinion, de paraître ridicule ;
  • La peur du rejet et la peur de décevoir ;
  • La timidité excessive ;
  • La mauvaise estime de soi ;
  • L’inaction ;
  • Le manque de volonté et de motivation...

Heureusement, VOUS AVEZ LE CHOIX. Il est tout à fait possible de combattre tous ces problèmes rien qu’en faisant les efforts nécessaires pour développer votre confiance en soi.

Pour gagner en assurance au travail

Le manque de confiance en soi peut également avoir des impacts négatifs sur votre vie professionnelle. En effet, une perception positive de votre valeur personnelle joue un rôle important dans l’amélioration de vos performances. C’est justement pour cette raison que vous devez faire un travail à ce niveau, et ce, quel que soit votre secteur d’activité ou votre position hiérarchique.

Les avantages seront d’ailleurs palpables au niveau de nombreux domaines. Par exemple, une solide confiance en soi mène souvent au sentiment d’avoir les capacités requises pour obtenir des résultats satisfaisants. Mais cela renforce également votre conviction vis-à-vis de vos qualités. Le manque de confiance en soi, quant à lui, vous fera croire que vous n’êtes pas assez doué, pas assez méritant, pas assez expérimenté. Vous essayez encore et toujours sans arriver au succès. Vous tâtez, sans même savoir où vous allez ni quels sont vos objectifs...

En revanche, une bonne confiance en soi vous aide à faire confiance à votre propre capacité de jugement et à prendre les bonnes décisions. C’est l’une des compétences les plus importantes pour avancer dans votre carrière professionnelle. C’est aussi ce qui vous encouragera à VISER PLUS HAUT, PLUS LOIN.

Comment soigner le manque de confiance en soi ?

S’il est vrai que tout le monde peut faire face à un problème de confiance en soi de temps à autre, il convient d’agir lorsque le problème persiste. Après tout, il n’y a AUCUNE raison pour que vous marchiez tête baissée chaque jour. Vous n’avez pas besoin de remettre tout le temps en cause votre valeur. Vous n’avez pas à nourrir votre esprit de paroles dévalorisantes et des pensées négatives. On n’a qu’une seule vie, et ce serait dommage de la passer dans le désespoir. Autant en profiter au maximum. Et pour ce faire, travaillez sur votre manque de confiance en soi.

Oui, il y aura toujours des choses qui vous vexeront, qui vous rendront malheureux. Mais même dans les défis les plus difficiles, vous apprendrez à en tirer des leçons. Vous ne laisseriez rien vous bloquer la route vers le développement et l’épanouissement personnels. Alors, que faire pour atteindre cet objectif ? Voici nos conseils.

Les petits gestes au quotidien

Pour (re)construire votre confiance en vous, vous devez commencer par changer vos habitudes. En effet, on ne s’en rend pas toujours compte, mais ce sont les comportements que nous adoptons au quotidien qui causent notre manque de confiance en soi. Par exemple, apprenez dès aujourd’hui à soigner votre discours intérieur. Au lieu des éternelles ruminations et des jugements incessants, parlez à vous-même avec bienveillance. Cela consiste alors à faire preuve d’indulgence lorsque vous commettez une erreur, que vous échouez ou que vous êtes face à un obstacle. Il s’agit ainsi de construire une relation avec soi-même où l’on se permet de devenir plus souple sur le plan émotionnel.

De même, un petit changement de posture s’avère efficace. En effet, votre manière même de vous présenter aux autres, de vous tenir, vous aide déjà à vous affirmer et à combattre votre manque de confiance en soi. Alors, soignez également votre langage corporel. Renvoyez la bonne image à vos interlocuteurs, mais aussi à vous-même.

  • Gardez les épaules ouvertes.
  • Ayez le dos bien droit.
  • Sortez vos mains de vos poches.
  • Relevez le menton.
  • Et souriez.

Pareillement, débarrassez-vous de tout ce qui mine votre confiance en soi, et ce, qu’il s’agisse d’une personne toxique ou d’un vêtement qui vous cache.

Faites également attention à la façon dont vous vous exprimez. Apprenez à vous défaire de votre tendance à minimiser la puissance de vos mots. Pour cause, cela creuse davantage votre manque de confiance en soi. Vous voyez, ce sont ces discours du genre : « J’ai un petit quelque chose à vous dire... », « J’ai une petite suggestion, je ne sais pas si ça va vous plaire »... Employez le « je » avec plus de conviction. « Je veux... », « J’ai une idée », « Je propose que »...

La connaissance de soi et l’acceptation de soi

Peut-être que vous avez déjà été à un entretien d’embauche et que le recruter vous a dit : « Citez-moi 3 de vos meilleures qualités et 3 de vos pires défauts ». Le manque de confiance en soi peut aussi être résolu grâce au même exercice. La connaissance de soi reste même un impératif lorsque vous souhaitez gagner en assurance. En effet, avoir une vision claire de vous-même vous permettra de développer une saine confiance en vous, sans tomber dans le piège de l’orgueil. Ce serait aussi l’occasion pour vous de mieux comprendre vos motivations et de déterminer pourquoi vous avez une telle réaction dans une telle situation. Et c’est ça la base de l’amélioration personnelle.

De plus, cela vous permet également d’identifier vos qualités (que vous allez renforcer) et vos lacunes (que vous allez combler). Le manque de confiance en soi peut effectivement se présenter parce que vous n’avez pas conscience de vos points forts et faiblesses. Et pourtant, c’est indispensable pour arriver à l’acceptation de soi. À son tour, celle-ci vous permettra de minimiser l’impact des paroles et des actes de votre entourage sur vous.

Alors, apprenez à vous voir d’un point de vue précis afin de parler favorablement et positivement de vous, sans arrogance, mais pas non plus avec une humilité trop extrême. Bien évidemment, pour que ça marche, vous devez être honnête et sincère avec vous-même.

La thérapie pour combattre le manque de confiance en soi

La confiance en soi est un état d’esprit, mais elle est aussi basée sur vos expériences passées. Cela signifie que parfois, pour la renforcer, vous devez remonter à la source du blocage. Et justement, c’est pour vous aider à identifier l’origine du problème que la psychothérapie peut être d’un grand appui. Dans ce domaine, la thérapie cognitive et comportementale reste la plus plébiscitée, mais vous pouvez également demander l’accompagnement d’un coach de développement personnel. Celui-ci vous aidera à :

  • Vous réconcilier avec vos émotions ;
  • Devenir plus autonome (psychologiquement et personnellement pour combattre le manque de confiance en soi) ;
  • Établir des objectifs et prendre des mesures pour les atteindre ;
  • Obtenir plus de satisfaction au travail et dans la vie en général ;
  • Contribuer plus efficacement à l’amélioration de votre propre personne ;
  • Assumer davantage de responsabilités et d’actions ;
  • Communiquer plus avantageusement afin d’agir plus souvent dans votre intérêt.

Que retenir ?


La confiance en soi est indispensable à l’épanouissement personnel, et pourtant, peu de personnes parviennent à la développer. Éducation mal adaptée ou expérience traumatisante, le problème prend généralement racine dans l’enfance. On a alors du mal à croire en notre valeur, et voilà que le manque de confiance en soi nous empêche d’évoluer dans le cadre professionnel, mais aussi dans la vie en général. Heureusement, vous pouvez la reconstruire en éliminant les habitudes destructrices et en favorisant la connaissance et l’acceptation de soi. La thérapie et le coaching de vie peuvent également s’avérer efficaces.

Laisser un commentaire

Retour haut de page