comment accepter les autres tel qu'ils sont ?

Accepter les autres tels qu’ils sont n’est pas une chose facile. Nous voudrions des autres qu’ils soient parfait alors que nous même en sommes loin. De toutes façons, il faut bien reconnaître que personne n’est parfait et que les défauts des autres ne font que nous renvoyer à nos propres défauts.

Le mieux est donc d’apprendre à lâcher prise. En effet comme le disait Tom Lehrer :

Si une personne a des problèmes de communication, le moins qu’elle puisse faire est de se taire

Cependant lâcher prise ne veut pas dire seulement se taire et laisser faire. Lâcher prise passe aussi par une prise de conscience de nos différences et par l’acceptation de ces différences.

Il existe un mantra, une phrase à se répeter, issu du Ho’oponopono qui peut vous aider à atteindre ce lâcher prise salvateur.

Qu’est ce que le Ho’oponopono ?

Le Hoʻoponopono; que l’on peut traduite par "remettre les choses en équilibre", "rétablir l’équilibre"; est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation transmises par les anciens Hawaïens. Cette philosophie hawaïenne est proche de celle des okinawans et rejoint aussi le précepte zen de "la voie du juste milieu", la recherche d’un équilibre spirituel et physique..

Le hoʻoponopono ancien était une vraie thérapie familiale tandis que le ho’oponopono moderne est conçu de telle façon que chacun puisse le mettre en pratique seul. Dans les 2 cas, le but du Ho’oponopono est de se libérer des problèmes relationnels en apprenant à lâcher prise.

La tradition Ho’oponopono part du principe que les maladies seraient causées par le surmenage, les sentiments de culpabilité, les accusations réciproques et le manque de pardon. Des maux que l’on nomme couramment de nos jours sous une seule appellation : le Stress.

Le stress est d’ailleurs reconnu, de nos jours,  comme un facteur déclenchant ou aggravant de beaucoup de maladie. Alors arrêtez de stresser dans vos relations avec les autres en répétant cette simple phrase :  "Je suis désolé ! Je te pardonne ! Merci ! Je t’aime".

En quoi le mantra « je suis désolé ! Je te pardonne ! Merci ! Je t’aime » peut m’aider à améliorer mes relations avec les autres ?

Que cache ce drôle de mantra ?

Tout simplement une manière de désamorcer les tensions, d’accepter les autres tels qu’ils sont et de vivre en harmonie avec les autres.

Je suis désolé

Sachez reconnaître vos torts, vos défauts. Excusez vous d’avoir pu vous tromper, d’avoir commis une erreur.

Il est important de reconnaître ses erreurs. D’être lucide sur ses propres défauts mais n’ayez pas honte de’ vos défauts. Excusez vous pour vos erreurs mais ne vous excusez pas d’être celui que vous êtes. Ayez confiance en vous et soyez fier de reconnaître ouvertement vos défauts car c’est le premier pas vers l’amélioration.

Il ne faut, en aucun cas, être dans le déni de ses propres défauts. Excusez vous et améliorez vous.

Soyez le moteur du changement que vous souhaitez pour les autres. La meilleure façon de décider les autres à évoluer est votre exemplarité.

Je te pardonne

Nul n’est parfait. On est toujours l’imparfait de quelqu’un. Alors pourquoi exiger vous des autres qu’ils soient parfait ?

Accepter les autres ce n’est pas seulement accepter leur part de visible (qualités et défauts) mais aussi accepter leur part de mystère, leur part de potentiel d’évolution. Soyez pour eux un exemple, un phare dans les ténèbres de la raison humaine.

Sachez pardonnez aux autres. Ils ont peut-être des agissements qui vous agacent mais dîtes vous que chacun chemine à sa vitesse dans la voie du développement personnel.

Dîtes leur ce que vous leur reprocher mais sachez distinguer les actes des personnes. Par exemple pardonnez la personne mais pas son alcoolisme.

Évitez les non-dits. Ne garder pas pour vous vos reproches envers les autres. Ne soyez pas accusateur ou condescendant mais simple informateur.

Merci

On ne remercie pas assez ceux qui nous entoure. On considère comme normal toutes leurs actions quotidiennes et pourtant quel est la chose que vous reprôcher le plus aux autres : le fait qu’il ne reconnaisse pas vos efforts en vous remeciant.

Qui n’a jamais pesté après un patron, un parent en criant : "j’en ai marre, il voit toujours quand je fais un truc de travers mais jamis un merci quand je fais un truc bien"

Et si vous commenciez vous par dire merci.

  • Merci de vous supporter
  • Merci de vous aider
  • Merci d’être présent dans votre vie

Je t’aime

Aimer les autres comme vous même.

Le but n’est pas de déclarer votre flamme à toute le monde mais un « j’apprécie de travaille avec vous », un "je suis content de vous voir", etc ne fait de mal à personne et au contraire permet de mieux accepter l’autre tel qu’il est. Comme un tout.

Il faut aimer les gens beaucoup pour les accepter tels qu’ils sont

Peut-on utiliser le Ho’oponopono avec tout le monde ?

Le Ho’oponopono s’applique évidemment au maintien de bonnes relations et demande un investissement personnel de la part de chacun. Il est dont praticable avec des personnes positives et sincères avec lesquelles les relations sont équilibrées (gagnant-gagnant).

Malheureusement il arrive avec certaines personnes que toute discussion soit inutile comme dans le cas de personnalités toxiques. Des personnes la plupart du temps manipulatrices, vivants dans le déni et le mensonge, sociopathe ou psychopathe. Dans leurs cas la meilleure façon de les gérer est certainement de les envoyer se faire voir ailleurs et de garder vos distances.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: